Mon parcours

desidero-hd-6Mon premier souvenir de bijou ? Une petite bague réglable représentant un pingouin acheté par ma maman dans une boutique de jouets de la jolie petite ville de province où je suis née. Je devais avoir environ 5 ans. Je me souviens bien du jour où on l’a achetée mais pas de moi la portant. Le bijou qui m’a suivi une grande partie de mon enfance est par contre une petite bague en or, acheté par une de mes tantes par correspondance dans un magazine de déco/bijoux/linge de maison, genre alliance inspiration celtique… Et je ne compte pas le nombre de fanfreluches plus ou moins clinquantes qu’elle m’a données dans mon enfance et qui avait pour moi l’allure de coffre au trésor.

Plus tard, au collège, j’ai eu l’incontournable métier à tisser qui m’a permis de réaliser des bracelet en perles à la pelle. Bien que d’un goût à posteriori douteux, ma passion pour les bijoux était là et au lycée, ébloui par le métier de joaillier, je rêvais de grandes études et d’un CAP bijouterie, après, pour le plaisir. Finalement se fut mon rêve prémonitoire. Le bac en poche me voilà dans la capitale, en prépa littéraire. Puis 4 ans à la fac en géographie/environnement/gestion des risques que j’ai adoré !! Et finalement, en dernière année de fac, je retombe dans la marmite créative, entraînant dans l’aventure mon amie Sam, avec qui je crée alors des bijoux fantaisie. Mais l’envie de faire plus que ça me taraude et j’envisage de nouveau de me lancer dans un CAP. Formée par un ami de la famille je réussi le concours d’entrée du CFA BJOP que j’intègre en septembre 2010 en alternance, avec un esprit légèrement rebelle à l’occasion… Une voie finalement assez classique pour qui veut faire de la création de bijoux. La base, la technique.

J’ai appris à découper une plaque de métal, à la mettre en forme. J’ai appris à tourner du fil. J’ai appris à souder. J’ai appris à travailler la cire, et à faire du rattrapage de fonte. J’ai appris à émeriser et à polir. J’ai même appris grâce à mon apprentissage à « rattraper des mises à jour » même si aujourd’hui ça ne me sert plus vraiment.

img_6672

Et puis j’ai eu mon CAP et je me suis lancée. Parce que c’était le but. Je me suis juste lancée, à fond, dans le projet dont je rêvais.

Quatre ans après l’ouverture de la boutique/atelier Desidero je lance ce blog pour vous emmener dans les coulisses de la marque, et dans mon quotidien de créatrice parisienne. Suivez-moi dans l’aventure…

Giulia

2 commentaires sur “Mon parcours

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑