Tout ce qui brille n’est pas d’or…

Je me lance aujourd’hui dans un(e) article/mémo/FAQ pour répondre à toutes vos éventuelles interrogations sur l’or/le vermeil/le plaqué or/le doré à l’or fin et Cie (rayez la mention inutile), le vocabulaire consacré (ou pas) et mon avis sur la qualité, complètement subjectif, j’en conviens (cette mise au point est valable pour la réglementation française, pas forcément pour celle d’autres pays).

Parce que même moi, au bout de 7 ans je continue à en découvrir tous les jours sur ce domaine, je pense que les choses doivent être définitivement éclaircies. J’espère donc que cet article trouvera des lecteurs, que les choses soient dites et claires pour vous, que vous achetiez de la bonne ou mauvaise qualité, à un prix juste ou non, mais surtout pour que vous le fassiez en connaissance de cause. Quitte à poser des questions gênantes aux vendeur(se)s…

Poinçon(s) de garantie

Tous les bijoux en métaux précieux (argent, or ou platine) de fabrication française doivent comporter un poinçon de maître, en forme de losange et apposé par le fabricant. Chaque poinçon est unique, comporte les initiales de son propriétaire ainsi qu’un symbole choisi par lui, et est enregistré auprès du service de la Garantie des douanes. C’est donc mon cas pour Desidero 🙂 En fonction du poids, du métal et de son titre, un poinçon spécifique est également ajouté par ce service de la Garantie. Les 2 sont un gage de qualité pour le client.

Traitement de surface : différentes qualités pour un rendu similaire

Presque toutes mes collections sont également éditées en Vermeil. Cette dénomination légale, définit un bijou en argent 925 recouvert d’une couche d’or au titre de 18 carats minimum et de 5 microns d’épaisseur minimum. Les bijoux en vermeil doivent également être marqués d’un V pour être reconnus (et différenciés des bijoux en or). Il peut être apposé par le fabricant mais aussi par le professionnel qui applique ce genre de procédé. 

Desidero - Céleste Vermeil - photo Mary Erhardy
Desidero – Collection Céleste vermeil – photo par Mary Erhardy

Une autre dénomination légale, est celle du Plaqué Or. C’est une mention qui est utilisée pour un dépôt minimum de 3 microns d’or au titre de 12 carats minimum appliqué sur n’importe quel métal. Là encore, un poinçon spécifique existe et il est obligatoire. Et pour avoir une idée de la qualité, il peut donc être judicieux de se renseigner sur la base du bijou : argent, laiton, bronze…

En partant d’une base en argent 925 vous pouvez trouver des bijoux dont la couche d’or ne sera pas de 5 microns, mais par exemple seulement 3 (on parle alors d’argent plaqué or), ou moins. Le métal de base est toujours un métal noble mais l’épaisseur d’or étant plus fine, elle sera plus fragile et moins durable que dans le cas du vermeil. 

Ensuite vous entrez dans la catégorie des bijoux dont la base sera en métal non précieux comme par exemple le laiton. Pour les bijoux en métaux non précieux, une ou plusieurs couches intermédiaires sont nécessaires avant que soit appliquée la couche d’or. En fonction du métal de base et du procédé utilisés, elle peut être en cuivre ou en bronze, parfois les 2, représentant 6 à 20 microns d’épaisseur. C’est ensuite la couche d’or qui est appliquée et dont le titre peut varier entre 12 et 18 carats. Cette épaisseur d’or n’est parfois que de 0,2 à 0,5 micron, on parle alors d’un flash d’or, mais peut aller jusqu’à 3 microns ou plus. Bien entendu plus la couche d’or est épaisse, plus sa tenue sera bonne. Par ailleurs sachez que la couche d’or n’est dite « étanche » qu’à partir de 2 microns. En dessous, le dépôt et le matériau de base s’altéreront plus vite. 

Le procédé est ici simplifié mais des variantes existent, souvent dans une recherche de tenue au plus bas coût. Si vous n’achetez pas un bijou en métal précieux, et si les mentions légales de Plaqué Or ou de Vermeil n’apparaissent pas sur l’étiquette ou la fiche produit du bijou que vous convoitez, je vous invite à être attentif, et à ne pas vous laisser abuser par des formulations qui « vendent du rêve »…

 Et pour l’or alors ?

Concernant l’or, il y a également des choses à dire. Traditionnellement, les bijoux en or que l’on trouve sur le marché sont au titre de 18 carats ou 750/1000. Vous n’achetez donc jamais d’or pur mais un alliage composé de 75% d’or et de 25% d’autres métaux (argent et/ou cuivre et/ou palladium) nécessaires à le rendre plus dur et également à faire varier sa couleur (jaune, rose, ou blanc le plus souvent).

Desidero Joaillerie - Collection Désirée - Boucles d'oreilles 2 Pierre de Lune
Desidero – Boucles d’oreilles Désirée en or 18 carats et pierres de lune

En raison du prix élevé de l’or 18 carats, on trouve de plus en plus d’or 14 ou 9 carats dans le commerce. L’or 14 carats (ou 585/1000) ne comprend que 58,5% d’or pour 41,5% d’autres métaux. L’or 9 carats (ou 375/1000) ne comprend quant à lui que 37,5% d’or pour 72,5% d’autres métaux. Pour ma part, à moins de 50% d’or contenu dans l’alliage (or 12 carats), je trouve l’appellation « or » surfaite mais cela n’engage que moi. Rassurez-vous, la réglementation oblige les professionnels à être transparents sur le titre de l’or des bijoux qu’ils vendent.

Conclusion

Evidemment, mon propos ici n’est pas de critiquer le travail d’autres créateurs. Je ne remets pas en cause leur engagement, ni leur passion à exercer ce métier. Mais je trouve important de remettre les choses dans leur contexte, surtout s’il vous vient à l’idée de comparer les prix. Au delà de la renommée d’une marque, qui a toujours sa place dans un prix (soyons honnêtes), je vous invite surtout à comparer la qualité (et éventuellement les conditions et lieu de fabrication, mais là c’est un débat que j’aborderai une autre fois…).

Et en dehors de toutes ces considérations, vous avez tout à fait le droit de craquer pour un bijou, hors de prix ou non, juste parce que c’est la hit pièce du moment ! Qui vous en voudrait ?? Le principal reste encore de se faire plaisir 😉

Giulia

 

Un commentaire sur “Tout ce qui brille n’est pas d’or…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :