#FLASHBACK : mes premières créations

#FLASHBACK : mes premières créations

En écrivant l’article sur l’entretien express de bijoux pendant les vacances, j’ai pensé qu’il était temps de vous présenter mes toutes premières créations. Pas celles de Desidero mais celles que je me suis fabriquées alors que j’étais encore apprentie.

Elles m’ont permis de faire mes armes, sont très fidèles aux styles qui m’inspirent, et ont été créées à partir de maquette en cire, qui, comme vous le savez maintenant, est le mode de fabrication que je préfère.

J’ai fait mon apprentissage chez un joaillier indépendant qui faisait énormément de réparation de bijoux et d’objets anciens. C’est en travaillant à ses côtés que j’ai appris à ne pas me laisser freiner par mes outils, il faut parfois savoir les réinventer pour les adapter à nos besoins. Et c’est de ces années d’apprentissage que j’ai développé une passion pour les étuis à cigarettes anciens. Qui s’étend parfois aux minaudières et autres poudriers. J’aurais d’ailleurs tendance à les collectionner, mais de ça je vous en parlerai une autre fois.

Et j’ai eu aussi la chance qu’il me laisse parfois me plonger dans des projets personnels. Il en ressort une belle collection de pièces que je n’ai pas portées depuis longtemps mais que je chéris malgré tout particulièrement. Je ne les ai pas repolies depuis leur fabrication et elles portent d’ailleurs les marques indiscutables qui montrent que je les ai beaucoup portées à cette époque.

Desidero Paris Blog - Flashback - Mes bagues 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Mes bagues 2

 

Commençons par cette superbe bague boule repercée !! Ce fut ma toute première création !! Séquence émotion, elle a été ma première, ma fierté, et je mesure aujourd’hui, alors que je vous écris, le chemin parcouru, notamment d’un point de vue artistique…

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague boule repercée 2

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague boule repercée

J’ai ensuite changé de registre pour une bague sans volume mais toujours avec cet effet de jour à travers. Maintenant que je les étudie dans leur ensemble, je vois à quelle point le repercé a été omniprésent dans mes créations d’apprentie. Pas moins de 7 pièces sur 10 en témoignent.

Desidero Paris Blog - Bague repercée

A partir de là, je me perds un peu dans l’ordre chronologique mais il y a ensuite eu cette ensemble collier et bague. Il me semble que j’ai d’abord créé le collier, mais à force de le poser sur ma main j’ai eu envie ensuite d’en faire une bague. Ce motif de ciel est directement inspiré des dessins que je faisais enfant, avec le soleil immanquablement dans le coin supérieur gauche de la feuille (vous aussi ça vous rappelle quelque chose, hein ?!).

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague paysage

Desidero Paris Blog - Flashback - Collier paysage

On commence ensuite à repérer le début de ma période Art Déco avec d’abord cette bague aux perspectives bien marquées avec ses marches d’escalier. L’ouverture du corps de bague sur les côtés m’a permis de l’alléger considérablement, tout en gardant une base solide.

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague Escalier 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague Escalier 2

Ensuite, et c’est probablement ma préférée, il y a cette bague au profil ultra géométrique. Je l’ai pourtant moins portée que les autres car elle est légèrement déséquilibrée en terme de poids, bien que la partie cylindrique soit vide, et cet effet était renforcé par le fait qu’elle soit un peu trop grande pour moi (problème qui n’est plus aujourd’hui, je vais pouvoir la reporter avec joie !). C’est probablement la bague qui a demandé le plus de prouesses techniques pour la jeune apprentie que j’étais. En effet, elle a été réalisée à partir de 2 pièces, la bague proprement dite d’une part et le cylindre du dessus d’autre part. Ces 2 parties ont été soudées après la fonte puis le cylindre a été bouché à ses extrémités. 

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague cylindre 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague cylindre 2

Et puis il y a aussi cette petite bague qui a une chouette histoire. Je vous racontais plus haut que mon maître d’apprentissage faisait beaucoup de réparation d’objet ancien. Cette bague est la reproduction, agrandie, d’une pièce d’un nécessaire à couture ancien que nous avions eu en réparation. J’ai eu à fabriquer cette pièce qui était manquante dans le nécessaire (si je me rappelle bien) et elle m’a tellement plu que je m’en suis finalement faite une. Et c’est aussi la première pièce que l’on m’a ensuite commandée pour un cadeau (la première pierre était posée) !!

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague couture.JPG

La dernière bague que j’ai à vous présenter c’est mon coquillage. Je l’aime beaucoup mais il m’a donné pas mal de fil à retordre ! En effet la cire était particulièrement fragile et le rattrapage de fonte pas évident du tout. Mais il laisse deviner mon besoin de sortir du cadre géométrique dans lequel je pourrais avoir tendance à m’enfermer dans mes créations.

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague coquillage 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague coquillage 2

 

Le grand chapitre des bagues est terminé, et il me reste encore 1 pièce à vous montrer. Je passerai sur ma manchette d’amour que vous avez déjà pu découvrir sous toutes les coutures dans cet article pour vous présenter mon collier plastron. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il a été fait à partir d’une cire et non d’une découpe de plaque. Cette forme correspond en fait au profil de la cire pour bracelet utilisée pour cette fameuse manchette (les détails, là aussi, sont dans l’article dont je vous met le lien plus haut).

Desidero Paris Blog - Flashback - Plastron.JPG

Je ne l’ai pas porté depuis longtemps, mais sachez qu’il s’adapte très bien en toutes circonstances. Nul besoin de le garder pour les « grandes occasions », il a la taille parfaite pour être porté tous les jours, tout en apportant la juste touche d’excentricité pour vos tenues de fête. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il a un petit frère, un exemplaire similaire est en effet disponible à la boutique et sur le site (lien vers mon Jardin Français) !! 

C’est ici que s’achève la présentation de ma petite collection personnelle. Ces pièces d’avant Desidero me sont chères, elles sont les premiers témoins de l’aventure que je vis depuis bientôt 7 ans dans le monde de la bijouterie. Et quelle aventure !! Dans quelques semaines je vous présenterai la collection Automne-Hiver 2017, nous venons de shooter le Printemps-Été 2018 (que j’ai hâte de vous montrer en entier !) et j’ai déjà en tête les 2 saisons suivantes !!! A très vite donc, pour la suite de l’aventure…

To be continued !

Giulia

« EXPOSÉ » à l’Espace Solidor

« EXPOSÉ » à l’Espace Solidor

L’expo incontournable de mes vacances, à chaque fois que je rentre chez mes parents, c’est celle de l’Espace Solidor, à Cagnes-sur-Mer et plus précisément au Haut-de-Cagnes, sur la place du Château.

L’espace Solidor est un espace d’exposition uniquement consacré aux bijoux contemporains. Il a permis à la ville d’obtenir le label « ville et métier d’art » en 1995. La ville a même obtenu une renommée internationale grâce à son engagement consacré à cet art.

Cette 20ème exposition, s’est penchée sur l’art de montrer le bijou contemporain. Mandaté par le Sénateur-Maire Louis Nègre, Benjamin Lignel* a tourné sa réflexion autour du métier de « Commissaire d’exposition » en demandant à 8 artistes (dont 3 font partie du même collectif) d’imaginer leurs propres expositions. Cette synergie des visions à permis de réunir 40 artistes internationaux dont certains ce sont intéressés au domaine du bijou pour la première fois dans le cadre de cette exposition.

Certaines des démarches présentées n’ont d’ailleurs aucun objet à montrer. Par exemple, Lilian Mattuschka* a demandé aux créateurs qu’elle a sélectionnés de nous raconter l’un de leurs bijoux. Le visiteur prend ici une part active dans la représentation mentale du bijou.

Pour plus de détails, et découvrir la démarche de chaque artiste (commissaire ou exposant) je vous invite à visiter l’exposition qui se tient à Cagnes jusqu’au 17 septembre ou à consulter le site dédié.

Je vous laisse en images pendant que je retourne préparer le shooting de dimanche prochain !

Giulia

 

Fairy - Maud Traon (Commissaire Larissa Cluzet)
Fairy – Maud Traon (Commissaire Larissa Cluzet)
Sione Monu - Ana et Dominic (Commissaire Kristin d'Agostino)
Sione Monu – Ana et Dominic (Commissaire Kristin d’Agostino)
De gauche à droite Isabelle Enders, Zoe Brand, Jing He et Suska Mackert (Commissaires Ann Kathrin Hartel, Susanne Schwarz et Nadja Sololiev)
De gauche à droite Isabelle Enders, Zoe Brand, Jing He et Suska Mackert (Commissaires Ann Kathrin Hartel, Susanne Schwarz et Nadja Sololiev)

 

 

 

* Benjamin Lignel est historien d’art et designer de formation. Co-fondateur de la garantie, association pour le bijou il a également été rédacteur en chef du magazine Art Jewelry Forum de 2013 à 2016. Récemment, il a contribué à l’exposition Medusa, Bijoux et Tabous en tant que conseiller scientifique.

* Lilian Mattuscka est une créatrice de bijou contemporain né en Autriche et aujourd’hui installée à Florence en Italie, titulaire d’un bachelor et d’un master en Bijou Contemporain et Ornements Corporels obtenus à Alchimia (Florence), école de bijouterie contemporaine.

Conseil express pour nettoyer vos bijoux en argent

Conseil express pour nettoyer vos bijoux en argent

Voici un petit article express que je vous envoie depuis la table de la salle à manger de mes parents, au milieu du traditionnel atelier de couture des vacances en famille.

La chaleur est au rendez-vous, et de notre côté on privilégie les virées à la plage en début de matinée et fin d’après-midi, « à la fraîche ». Le reste de la journée on reste au calme à la maison et donc c’est atelier couture !! Cette année, gros projet, n’ayant pas trouvé mon bonheur dans les boutiques, on me fait, maman et moi, une robe pour le prochain shooting de Desidero qui a lieu le week-end prochain. 

J’ai quand même décidé de vous publier un petit article qui tombera peut-être à pic pour vous.

ATTENTION, comme le dit le titre, le petit conseil qui va suivre ne s’applique qu’aux bijoux en argent véritable. Je ne l’ai pas testé sur d’autres métaux plus ou moins précieux et je vous invite à vous tourner vers un professionnel si vous avez le moindre doute.

L’argent fait parti des métaux précieux mais peut noircir pour différentes raisons. Si vous ne le portez pas souvent, il peut noircir dans votre boîte à bijoux, ou au contraire au contact de votre peau. En effet, toutes les peaux réagissent différemment. Certains produits chimiques également peuvent altérer la surface de l’argent. J’ai déjà eu des retours après un passage dans un jacuzzi ou un simple lavage de main au savon. Allez savoir ce que pouvait contenir l’eau. Mais le parfum peut avoir le même effet si vous vous aspergez en gardant vos bijoux. On m’a également déjà fait un retour sur une combinaison fatale : chaleur + transpiration + eau de mer. Et les produits d’entretien peuvent également provoquer une oxydation de surface, comme l’eau de javel.

Mon conseil pour pallier à l’urgence se trouve dans votre salle de bain ! Votre dentifrice sera en effet votre meilleur ami pour retirer ce type de tâches, testé et approuvé. Je vous conseille de frotter doucement votre bijou au dentifrice avec les doigts puis de le rincer à l’eau claire et éventuellement de renouveler une deuxième fois. Je vous déconseillerais en revanche l’usage de la brosse à dents, pour éviter de faire des rayures. J’ai également déjà testé cette option sur le vermeil et le résultat est certes moins flagrant que sur l’argent direct mais tout de même bien là. 

Si dessous un avant/après pour vous démontrer la fiabilité de ma proposition. J’avais artificiellement oxydé ma bague en argent pour une autre expérience, et cela a été l’occasion de la nettoyer. 

Desidero Paris Blog - Nettoyage AVANT

Desidero Paris Blog - Nettoyage APRES

Mes petits conseils supplémentaires

Attention pour toutes les pièces comportant des pierres fines ou précieuses, collées ou serties, ou encore des perles il faudra prendre plus de précaution. Je ne saurais que trop vous conseiller de leur éviter le contact avec l’eau de mer ou de piscine, ou encore votre parfum préféré qui pourrait altérer leur surface. Et je vous invite à les confier à un bijoutier pour leur nettoyage.

Dernier petit conseil pour VOUS protéger également, je vous invite à faire attention aux bijoux qui pourraient avoir tendance à retenir l’eau : je parle essentiellement des bagues qui pourraient avoir des rainures ou des espaces vides à l’intérieur du corps de bague (comme c’est le cas de la bague que je vous présente ci dessus). En effet l’eau piégée car difficile à sécher dans ces endroits peut vous faire la peau « frippée » comme à la sortie d’un long bain et à long terme rendre votre peau très fragile à cet endroit. Et on le sait, l’eau, notamment de mer ou de piscine, est pleine de micros organismes pas toujours sympas. S’ils se retrouvent piégés là, dans un bijou difficile à nettoyer (malgré la douche au savon et tout et tout, je parle d’expérience) vous risquez une petite réaction type dermatose. A priori sans gravité, outre des démangeaisons, mais pour cela il n’y a qu’un seul remède : cesser de porter vos bijoux, tant qu’ils n’auront pas été complètement nettoyés et que votre peau ne sera pas guérie. Cette recommandation se fonde sur ma propre expérience, un petit conseil pris auprès d’un professionnel de santé ne sera donc pas de trop pour plus de sécurité.

Sachez qu’un bijou porté régulièrement se salit vite. Mais c’est normal, on aime le porter, on passe la journée avec, on transpire, on met de la crème ou du parfum et beaucoup de résidus peuvent rester coincer, notamment sous des pierres. Le faire nettoyer par un professionnel régulièrement lui permettra de conserver plus longtemps tout son éclat 😉

C’était la minute propreté de ces vacances !! Je vous laisse pour retourner à la machine à coudre et finir cette fameuse robe !! On se retrouve à la boutique dès mardi…

Giulia

Les *Prix Doux* de Desidero

Les *Prix Doux* de Desidero

Les soldes sont finies !!! 6 semaines intenses de réduction !! Vous avez guetté les meilleurs prix et avez enfin craqué pour vos pièces préférées, sans culpabiliser. Qu’en est-il chez Desidero ?

Après les soldes, les *Prix Doux* prennent la relève pour continuer à vous faire plaisir sur nos anciennes collections. Mais quelle est la différence avec les soldes ?

Les soldes sont faites pour se débarrasser de produits invendus et proposés à la vente depuis au moins un mois. Mes collections sont disponibles en boutique et sur le site pendant environ 1 an avant d’être soldées. Les stocks sont tenus à jour mais vous pouvez toujours me contacter pour commander un produit qui serait en rupture. Cette option est également possible en période de soldes mais sera traitée comme une commande sur-mesure et ne bénéficiera donc pas des réductions appliquées.

La plateforme BigCartel par laquelle je passe pour gérer mon site ne permet pas d’appliquer des réductions sur les produits sans passer par la mise en place d’un code promo. Les soldes sont pour tout le monde et pas seulement une partie restreintes de la clientèle, ayant obtenu un code de réduction dans une newsletter ou encore sur les réseaux sociaux. Je dois donc faire manuellement la mise à jour des soldes sur chaque produit concerné. Je vous raconte pas la galère à chaque nouvelle démarque !! Le prix initial, qu’il est obligatoire de faire figurer en plus du prix soldé, apparaît donc dans le descriptif de la fiche produit.

Voilà comment je gère les soldes, mais revenons-en aux *Prix Doux* de Desidero.

Dans cette catégorie, vous retrouvez les invendus des soldes de Desidero, à leur derniers prix affichés (en général -50% du prix initial). Le prix d’origine est toujours indiqué sur le site mais pas de la même façon que pendant les soldes, question de vocabulaire. En boutique ces produits sont signalés par un triangle rouge. C’est un peu mon outlet à moi. L’idéal étant pour moi d’en avoir le moins possible. Tout l’exercice tient donc dans un délicat équilibre entre l’offre et la demande tout au long de l’année.

Alors que trouve t’on aujourd’hui dans les *Prix Doux* de Desidero ? (lien direct en cliquant sur les photos).

De nombreuses couleurs sont encore disponibles dans la collection Hilda, comme ce superbe sautoir en Agathe blanche, le collier bicolore en Malachite et Lapis Lazuli ou encore ce discret bracelet en perles de culture.

Desidero - Collection Hilda - Sautoir uni agathe

 

Desidero - Collection Hilda - Collier mixte lapis et malachite

Desidero - Collection Hilda - Bracelet uni perles

En ce qui concerne la collection Bestiaire Imaginaire, il reste quelques bagues rescapées de ces soldes, notamment en 54 et 55 pour les deux couleurs ! Le collier en vermeil s’est envolé pour New York (oui oui vous avez bien lu) mais celui en argent vous attend toujours. Et il ne reste plus qu’une paire de boucles d’oreilles également dans chaque couleur.

Desidero - Lookbook PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire - Collier et boucles d'oreilles argent

Desidero - Lookbook PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire - Bague vermeil

Desidero - Lookbook PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire - Boucles d'oreilles vermeil

 

Découvrez toutes nos pièces *Prix Doux* (dont ce superbe plastron en photo de couverture) sur le site et dites moi quelle est votre préférée. N’hésitez pas à passer commande avant le samedi 12 août à midi (c’est à dire demain !) pour vous garantir une expédition avant mon départ en vacances.

J’en profite pour vous avertir que la boutique fermera demain samedi à 18h30 ainsi que toute la semaine prochaine. Réouverture le mardi 22 août après une bonne semaine de vacances. Toutes vos commandes passées durant cette période seront traitées dès mon retour.

Je vous dis donc à très bientôt à la boutique et sur tous les réseaux sociaux de Desidero !!

Giulia

 

 

 

 

Collection SATURNE

Collection SATURNE

En ce début août, les vacances se profilent mais pour patienter jusque là, je reviens vous parler d’une des collections Desidero : SATURNE ! Et ce n’est pas n’importe quelle collection, mais ni plus ni moins que le best seller du mois de juillet qui vient de s’achever… CHAMPAGNE !!

Je me suis dit qu’il était donc grand temps de vous la présenter plus en détails. Saturne fait partie avec Flora des collections de ce printemps/été 2017. Ce sont des formes toutes en rondeur plutôt que des angles vifs, le contre-pied peut-être des pièces de l’automne/hiver précédent…

Saturne est encore une collection issue de ma recherche sur les contrastes. Ici c’est l’opposition plat/embouti qui est mise à l’honneur. L’embouti est une technique qui permet de mettre en forme une plaque de métal en demi sphère. Cela nécessite évidemment un dé à emboutir (le mien ne ressemble pas à un dé à proprement parler mais l’idée est la même), et un jeu complet de bouterolles. La plaque de métal est recuite puis positionnée dans le trou le plus grand puis mise en forme à l’aide de la bouterolle adaptée sur laquelle on vient frapper au marteau avant de passer au trou (et à la bouterolle) suivant jusqu’à obtenir la taille souhaitée.

Desidero Paris Blog - Dé à emboutir et bouterolles

Pas de prototype en cire donc pour cette collection, mais de la découpe de plaque, puis la mise en forme de l’embouti et enfin la soudure des deux éléments. Chaque pièce est donc entièrement réalisée à la main. Et ça faisait longtemps que je n’avais pas travaillé l’aspect de surface du métal, j’ai donc opté pour une finition brossée, qui donne un tout autre aspect à l’argent, comme au vermeil. Et c’est évidemment à son profil de planète qu’elle doit son nom. 

Il existe deux tailles de pendentifs. Le petit modèle est utilisé pour les boucles d’oreilles, le bracelet et le collier court. Le grand modèle, est utilisé uniquement pour une deuxième version du collier court et pour le sautoir.

Quant à ma pièce préférée, c’est sans aucun doute le bracelet !! La forme de base se prêtait si bien à cette opposition articulée, comme un tête à tête, j’en suis complètement fan. L’articulation c’est un peu mon nouveau jeu préféré dans mes collections. D’ailleurs le collier Flora au 3 pendentifs en témoignent bien.

Je vous laisse (re)découvrir cette collection en photos (réalisées comme toujours par Amélie) ! Retrouvez-la également sur le site de Desidero, et passez commande avant le 12 août à midi pour être sûr de recevoir vos pièces coups de cœur avant que la boutique ne ferme pour une première semaine de vacances estivales !

J’espère que vous passez un bel été et vous donne rendez-vous vendredi prochain pour un nouvel article 😉

Giulia

 

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier GM et boucles d'oreilles vermeil

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier GM et bracelet argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier PM argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier PM vermeil

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Boucles d'oreilles argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Sautoir argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Sautoir et bracelet vermeil

 

Paris en été : 5 choses à faire autour du Canal St Martin

Paris en été : 5 choses à faire autour du Canal St Martin

Cette année pour la première fois, contrairement à la tradition qui veut que tous les professionnels de la bijouterie (ateliers, fournisseurs et prestataires) soient fermés pendant au moins 3 à 4 semaines, j’ai décidé d’être à Paris quasiment tout le mois d’août. Et de vous accueillir à la boutique. Je vais en profiter pour avancer sur mes collections mais je ne vous raconte pas la galère pour être sûre de ne manquer de rien à l’atelier.

Quoi qu’il en soit, que vous soyez là en touristes ou plutôt de ceux à privilégier les vacances hors saisons, voici 5 choses à faire autour du Canal Saint Martin, en plus de venir me rendre visite 😉 

Picnic sur les bords du Canal

C’est LE rendez-vous de tous les parisiens dès les beaux jours, et un des spots les plus agréables de la capitale. Mon conseil c’est de vous trouver une petite place dans la partie haute, à partir du Parc Villemin et jusqu’à la rue Eugène Varlin, beaucoup plus tranquille, et moins fréquentée. Vous pourrez peut-être vous essayer aux ricochets sur le Canal Saint Martin comme Audrey Tautou dans Amélie Poulain ? Et n’oubliez pas de laisser votre place propre en repartant !

Picnic sur les bords du Canal St Martin

Manger un morceau chez Siseng

Avez-vous déjà tenté Siseng ? J’avoue n’y avoir goûter que les burgers, frites de patate douce et tempura de légumes. Mais tout ce que j’ai vu passer sur les tables donne l’eau à la bouche. Courez-y avant le 13 août sinon il vous faudra attendre leur réouverture à la rentrée. A déguster sur place au 82 quai de Jemmapes ou à emporter, pourquoi pas pour ce fameux picnic dont je vous parlais juste avant ?

Siseng

Vous aimez le street art ?

Plusieurs murs autour de la boutique sont dédiés au Street Art et se renouvellent régulièrement. Le plus connu  évidemment, à l’angle de la rue Jean Poulmarch et du quai de Valmy, mais aussi un mur rue des Récollets, face à l’entrée du Parc Villemin, ou encore celui de la rue Légouvé. Parfois au détour d’une promenade, une belle surprise vous attend.

street-art.jpg
Photo prise en octobre 2016 rue des Récollets

Un peu de shopping déco

Vous connaissez le superbe magasin Madeleine et Gustave au 19 de la rue Yves Toudic ? C’est là que l’on a fait le shooting de la collection Bestiaire Imaginaire en février 2016. Sur 3 niveaux, découvrez une offre généreuse d’objets pour votre maison, mais aussi au dernier étage un joli café pour un moment chaleureux accompagné d’une boisson ou d’une pâtisserie maison.

Café Madeleine et GustaveMadeleine et Gustave

Une autre bonne adresse où manger

Le restaurant Bang ça vous dit quelque chose ? Si vous êtes amateur de très bonne viande je vous recommande cette adresse sur les bords du Canal St Martin, au 112 quai de Jemmapes. Des produits de qualité et une ambiance chaleureuse, c’est un sans faute.

Bang Restaurant

Une adresse bonus (et une très bonne nouvelle) !!

Je vous en reparlerai plus longuement à la rentrée mais j’ai une autre bonne adresse pour vous !! Toute fraîche car elle ouvrira dans les prochains jours. C’est la boutique Curieux, 64 rue de Rochechouard. C’est un peu en dehors du périmètre de cet article mais c’est une chouette adresse, un cabinet de curiosités moderne, où vous pourrez trouver des artistes de talents ET DES PIÈCES DESIDERO !! Curieux, premier revendeur pour Desidero, c’est une belle collaboration qui commence 🙂

J’espère que cette article vous donnera envie de venir faire un tour par ici. N’hésitez pas à me rendre visite, la boutique est ouverte jusqu’au 12 août, avant une bonne semaine de vacances en famille. Réouverture à partir du 22 août pour 2 semaines avant de repartir à l’aventure en Crète, en amoureux cette fois.

Bel été à tous et à très bientôt, 

Giulia

 

Shooting automne/hiver 2017

Shooting automne/hiver 2017

Nous sommes au cœur de l’été, je ne suis pas encore partie en vacances, mais je vous parle déjà de la rentrée !!

Il y a quelques semaines nous avons shooté les collections Raffaella et Céleste pour l’automne/hiver prochain !! Evidemment, j’ai encore fait appel à Amélie pour les photos. Depuis le temps elle connaît bien mes attentes et mes exigences (notamment avec moi-même… hum), et le résultat est TOP !! 

Nous avons renouvelé l’expérience des Bad Girls et nous avons fait ce shooting en studio. Et c’était GÉ-NI-AL !

J’avais réservé pour 3 heures au Studio Sténopé, 19 rue Lucien Sampaix – Paris 10. En plus d’être situé à moins de 5 minutes à pied de la boutique (petit bonheur) ce studio propose 3 couleurs de fond, un super équipement lumière, et une loge pour le maquillage. Et pour une fois nous n’avions pas à gérer des problèmes de météo ou encore de lieu à trouver pour avoir une jolie ambiance. Et accessoire ultime : un ventilateur pour un super effet « cheveux au vent » si sexy… Vous l’aurez compris, c’était une chouette expérience que je ne suis pas à l’abri de renouveler…

En attendant la sortie de ces deux collections, voici quelques mots pour les décrire et des photos pour vous faire patienter jusqu’au 22 septembre prochain !!

Raffaella

Raffaella est une collection très minimaliste tant dans son style que dans les bijoux qui la composent : que des bagues !! C’est donc un set de 9 bagues mais qui vous permet d’imaginer toutes les combinaisons possibles. Il existe 3 modèles édités dans 3 couleurs différentes, à porter seul ou à plusieurs en jouant sur l’accumulation. C’est un peu le mot du moment, notamment dans sa version anglaise. Le #stacking sur Instagram ne saurait mentir 😉

Les bagues Raffaella seront donc disponibles en 1, 2 ou 3 anneaux et en argent ou vermeil jaune ou rose. Les anneaux sont en fil demi jonc donc très agréables à porter.

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Bagues argent - 2 anneaux et 1 anneau 4

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Bagues Vermeil jaune - 3 anneaux 2

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Bagues Vermeil rose - 2 anneaux et 3 anneaux 3

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Stacking 8

Céleste

Pour Céleste, j’ai fait une longue recherche sur les formes, et certaines autres options seront peut-être éditées un jour. Mais l’idée principale était de jouer sur les vides et les pleins et sur les différences de finitions, brossée et polie. Toutes les techniques de base de la bijouterie se retrouvent dans cette collection avec le travail du fil, la découpe de plaque et la soudure. Je suis fan de ses formes très contemporaines qui j’espère vous plairont aussi. La bague est la pièce maîtresse de cette collection, avec un corps de bague invisible une fois portée, la bague semble flotter sur votre main, comme par magie.

En plus de la bague, la collection céleste comprend un collier et une paire de boucles d’oreilles. Et elle est éditée en argent et en vermeil jaune.

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Argent 7

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Bague et Boucles d'Oreilles argent 2

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Bague et Boucles d'Oreilles vermeil

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Collier et Boucles d'Oreilles vermeil

 

Dites moi ce que vous en pensez et on se retrouve dans un peu moins de 2 mois pour leur sortie officielle !! 

Et en attendant, n’hésitez pas à craquer sur les soldes Desidero ou tout autre pièce des collections en cours 😉

Giulia

 

PS 1 : Un grand merci au Studio Sténopé pour l’accueil !

PS 2 : Et pour vous faire rire, le bêtisier ! #autodérision

 

 

 

 

Pěkný Praha (Jolie Prague)

Pěkný Praha (Jolie Prague)

Je reviens cette semaine avec un nouvel article voyage !! Le premier weekend de juillet nous avons pris la direction de l’Europe de l’Est pour 3 jours et plus précisément de Prague.

On a A-DO-RÉ la ville, son architecture, l’ambiance, tout ! Ses immeubles Art Nouveau, souvent colorés et, plus rares, ceux de la période cubiste, ont évidemment retenu mon attention. Nous avons fait comme souvent le tour de la ville et de ses points de vue en prenant parfois de la hauteur comme depuis le Parc Kavčí hory ou encore depuis le Métronome.

Depuis le Métronome - Desidero Paris Blog.JPG
Depuis le Métronome

 

Maison Cubiste Prague
Maison cubiste à deux pas du Parc Kavčí hory

 

Côté visite, l’amoureux m’a traînée de force emmenée au musée de l’armée, et nous avons également découvert le musée dédié à Alfons Mucha, artiste aux multiples facettes, fer de lance du mouvement Art Nouveau, célèbre notamment pour ses affiches réalisées à Paris au début du XXieme siècle. J’ai adoré (encore une fois) !! J’avais déjà vu son travail mais jusqu’à présent je ne l’avais pas associé à l’artiste qui se cache derrière. Ce fut une vrai re-découverte ! (Je vous en parlerai peut-être plus longuement une prochaine fois…).

 

alfons-mucha-desidero-paris-blog.jpg
Alfons Mucha

 

Comme à notre habitude, nous avons profité de cette escapade pour partir à la découverte de la bijouterie contemporaine tchèque !

Soyons clair, je ne vous parlerai pas ici des dizaines de boutiques où vous pouvez acheter de l’ambre ou du grenat serti sur de l’argent ou de l’or 14 carats. Ce type de pièces est, certes, issu d’un savoir faire traditionnel tout comme le travail du verre ou du cristal, mais c’est aujourd’hui devenu une vraie machine touristique dans le centre de Prague. Si vous avez lu mes articles sur le Portugal et sur Gênes, vous savez que ce n’est pas ce que je recherche dans mes voyages.

J’ai donc fouillé Internet et Instagram avant de partir et nous avons pu rencontrer le joaillier Hanuš Lamr dans son atelier, près du château de Prague au 4 Valdštejnská street.

Hanus Lamr - Desidero Paris blog

Ses pièces sont principalement inspirées de la nature, du monde florale et si vous me suivez sur Instagram (ou avez lu mon post sur le travail de la cire) vous devez vous douter que cela a fait écho en moi. Cela fait 13 ans qu’il s’est installé dans l’ancien atelier de peinture de son père et son parcours est des plus inspirant. Entre collections personnelles et pièces sur mesure, il travaille principalement l’argent mais aussi d’autres matières comme l’or ou encore la résine synthétique et les pigments. 

Hanus Lamr - Desidero Paris blog (2)

Hanus Lamr - Desidero Paris blog (3)

 

Lors de mes recherches j’avais également repéré plusieurs concept stores que j’avais hâte de découvrir. Des créateurs de différentes disciplines, et différents pays ou du design 100% tchèque, je n’ai pas été déçue par la qualité et l’originalité des pièces présentées. Vous pouvez découvrir par exemple la Debut Gallery ou encore la Designum Galerie (et son café aux pâtisseries si appétissantes) mais mon coup de cœur est allé sans hésitation au Cihelna Concept Store qui se trouve à deux pas du musée Franz Kafka. C’est dans cet espace que vous découvrirez le travail de designers exclusivement tchèques. J’ai particulièrement aimé les bijoux de Adéla Fejtková ou les pièces d’art de la table de Rony Plesl mais l’ensemble de la sélection était très qualitative.

Adela Fejtkova - Desidero Paris blog

Cihelna Concept Store - Desidero Paris Blog

Comme toujours, si vous séjournez à Prague, je vous invite à sortir des sentiers battus et à voir plus loin que les boutiques de souvenirs du centre ville qui ne font pas honneur à la richesse des créateurs tchèques. Et si comme moi vous adorez chiner chez les antiquaires, vous ne serez pas déçus non plus !

J’espère que cet aperçu de Prague vous aura enthousiasmé autant que moi, et je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures…

Giulia

 

 

Mon Bestiaire Imaginaire

Mon Bestiaire Imaginaire

La collection Bestiaire Imaginaire fait partie des pièces soldées cet été (-40% en ce moment, je vous dis ça comme ça, sans pression…) mais je me devais de vous en faire un article malgré tout avant qu’elle ne rejoigne complètement les archives de Desidero.

« C’est la première collection où je reconnais vraiment ton style ! »

C’est à peu près avec ces mots qu’une de mes amies a qualifié cette collection lorsqu’elle est sortie au printemps 2016 (je vous raconte pas le bonheur dans mon cœur à ce moment là). Dans la lignée des pièces fortes initiée par Les Renaissantes, la saison précédente, j’ai créé cette collection en revenant à la cire et à mes fondamentaux, c’est à dire de la façon la plus géométrique possible. Si vous pouviez voir mes croquis, rien dans son équilibre n’a été laissé au hasard. Tout est affaire de chiffre, de calcul et de proportion.

Et pourtant, 3 visions différentes ressortes aux regards du public. Là où j’y vois une petite bête qui pourrait se déployer ou au contraire se recroqueviller, certain y voit un kimono ou encore un jeu compliqué de rubans. Mais c’est justement là toute la magie du bijou, que chacun puisse y voir ce qui le touche. Et vous, qu’est ce que ces pièces vous évoquent ?

Je vous laisse avec les photos de la collection réalisée par Amélie et shootée dans le café de la jolie boutique Madeleine & Gustave de la rue Yves Toudic (Paris 10) !

(Maquillage : Blush&Crush)

La semaine prochaine, promis, je vous parle de Prague !!

Giulia

Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 1Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 2Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 3Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 4Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 5Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 6

 

Soldes d’été 2017

Soldes d’été 2017

LES SOLDES ont démarré chez Desidero !!!!

Sur les chapeaux de roues d’ailleurs avec des réductions qui démarrent à -30% !!

Et la boutique sera fermée ce week-end, je n’ouvre donc pas le premier dimanche des soldes comme le font les grandes enseignes. Mais je vous propose le Dimanche En Soldes sur le site avec -10% de réduction supplémentaire sur les pièces soldées avec le code DIMANCHEENSOLDES !! (cqfd)

Codepromo

Je vous laisse à présent avec une sélection des pièces à ne pas manquer et vous donne rendez-vous sur le site dimanche pour craquer sur ces soldes d’été !! Le lien des produits est dans la légende 😉 Dépêchez vous, pour beaucoup il ne reste déjà plus qu’une pièce à l’heure où j’écris ces lignes…

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Giulia

Desidero - Lookbook PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire - Bague argent
Bague Bestiaire Imaginaire – argent
Desidero - Lookbook PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire - Boucles d'oreilles vermeil
Boucles d’oreilles Bestiaire Imaginaire – vermeil
Desidero - Lookbook PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire - Collier, bague et boucles d'oreilles
Collier Bestiaire Imaginaire – vermeil
Desidero - Collection Hilda - Bracelet uni pyrite
Bracelet Hilda – argent/pyrite
Desidero - Collection Hilda - Collier uni opale 3
Collier Hilda – argent/opale commune
Desidero - Collection Hilda - Sautoir uni agathe
Sautoir Hilda – argent/agathe blanche