Désirée : collection précieuse

Désirée : collection précieuse

Cette semaine je reviens pour vous présenter l’une des collections de Desidero. J’aime bien ces petits rendez-vous, comme entre amis, autour d’un café ou d’une tasse de chocolat chaud pour vous raconter une histoire. Vous êtes prêt ? Bien installez ? Cette fois c’est l’histoire de Désirée que je vais vous raconter.

 » Il était une fois, dans un royaume merveilleux, une princesse… « 

Et oui Désirée c’est un peu la collection Princesse de Desidero. Ce n’est évidemment pas un jugement de valeur vis-à-vis de mes autres collections, après tout, ça ne se fait pas de comparer ses enfants ! Mais il est clair que des bonnes fées se sont penchées sur son berceau !

Désirée c’est la première collection de joaillerie de Desidero, en or 18 carats et pierres fines. Les pierres fines ne sont pas tout à fait une nouveauté, puisque la collection Hilda avait déjà ouvert la voie la saison précédente. Mais là où j’avais travaillé des perles avec une technique d’enfilage apprise lors de mon apprentissage, je voulais cette fois me lancer sur des pierres en forme de cabochon, l’une de mes tailles préférées. Et de rencontres en recommandations, j’ai fini par connaître un virtuose de la 3D, et un talentueux sertisseur pour me seconder sur les aspects ultra techniques qui en font des métiers à part entière. Et c’était pas gagner d’avance, quand on connaît la control freak que je suis 😉

Desidero - Collection Désirée - Collier simple et bague duo - Opale

ET TADAAAAA !!

Cette collection est fine et délicate, pour mettre au mieux les pierres en valeur. Et ces pierres, parlons-en !! Ce fut un vrai plaisir pour moi de les choisir. Les pierres fines offrent une palette de couleurs et de reflets qui n’a rien à envier aux pierres précieuses. La collection est disponible avec 5 pierres différentes montées sur de l’or jaune ou rose en fonction de leurs couleurs. J’ai d’abord choisi le grenat, pour sa couleur chaude que j’adore. Ensuite j’ai choisi la citrine jaune pour sa couleur si lumineuse. L’opale est aussi une pierre qui s’est imposée d’elle même dans ma sélection et que j’aime pour l’infinité de ses nuances et de ces reflets. L’autre évidence de cette collection c’est la pierre de lune !! Je n’y avait pas pensé du premier coup mais quand je l’ai vu, je n’ai pas hésité. Et pour finir j’ai choisi la topaze que j’ai pris dans une teinte de bleue dite sky, très franche. Le grenat, l’opale et la pierre de lune sont montées sur or rose, alors que la citrine et la topaze sont montées sur or jaune.

Le petit plus de cette collection c’est évidemment que vous pouvez la personnaliser en choisissant la pierre et la couleur d’or de votre choix. Cornaline, améthyste, votre imagination sera notre seule limite.

aout2017-150.JPG

La collection Désirée est parfaite pour une bague de fiançailles originale et non conventionnelle, pour un cadeau de naissance ou encore pour un anniversaire de mariage, mais aussi pour la seule envie de (se) faire plaisir. N’hésitez pas à la découvrir sur le site ou à la boutique ! Elle profite de l’offre de -20% jusqu’à dimanche !!

Je vous laisse avec des photos de Désirée mais avant, je vous rappelle qu’il y a toujours 20% de réduction sur presque toutes les collections Desidero jusqu’au dimanche 3 décembre et que le calendrier de l’Avent commence aujourd’hui, avec tous les jours un chèque cadeau à gagner !! Relisez les conditions dans mon article de la semaine dernière 😉

A bientôt, 

Giulia

aout2017-160

 

Desidero - Collection Désirée - Bague duo - Opale

Desidero - Collection Désirée - Bracelet - Citrine

aout2017-148

aout2017-149

aout2017-162

aout2017-155

aout2017-157

Desidero - Collection Désirée - Collier et bague simple - Topaze - Copie

 

Desidero chez « Curieux, Cabinet de curiosités »

Desidero chez « Curieux, Cabinet de curiosités »

Bonjour à tous !

Après l’effervescence de ces dernières semaines (et avant celle des prochaines…) je reviens vous parler d’une chose que j’ai rapidement abordé fin juillet dans mon article sur les 5 choses à faire près du Canal St Martin.

Il s’agit, comme vous l’aurez compris dans ce titre, de la nouvelle boutique Curieux, qui a ouvert fin juillet au  64 rue de Rochechouard, dans le 9ème arrondissement.

Desidero Le blog - boutique Curieux 5

De la déco, de beaux objets, des bijoux (évidemment), des pièces originales, parfois uniques, souvent peu conventionnelles, toujours insolites, des pièces d’artistes ou d’artisans, dans un esprit moderne de cabinet de curiosités…

Desidero Le blog - boutique Curieux 4

Dans cette caverne d’Ali Baba, c’est simple, vous ne savez plus où poser les yeux tellement il y a de choses qui accrochent votre regard.

Maria, la responsable, et Amélie vous y accueillent et peuvent vous raconter l’histoire et la particularité de chaque objet. Elles connaissent sur le bout des doigts les artistes et leur travail et sauront vous conseiller au mieux.

Desidero Le blog - boutique Curieux 2.JPG

Desidero Le blog - boutique Curieux 3

Et la belle nouvelle qui se cache derrière cette présentation en bonne et du forme c’est évidemment que vous pouvez y trouver une sélection de pièces Desidero !! Pour la première fois, vous pouvez donc trouver Desidero en dehors des murs de Desidero. Meta, Vicky, Saturne et même la petite dernière, Céleste vous y attendent au milieu d’autres objets de talentueux créateurs 😉

 

N’hésitez pas à visiter ce lieu atypique !!

De mon côté, le mois d’octobre sera bien chargé, je vous dis donc à très bientôt pour la suite des aventures 😉

Giulia

 

 

Raffaella & Céleste

Raffaella & Céleste

C’EST DEMAIN LE GRAND JOUR !!

 

C’est demain que vous pourrez enfin découvrir en boutique et sur le site les nouvelles collections de cette rentrée et je suis ravie de pouvoir vous les présenter officiellement et en images.

 

Les bagues Raffaella

Elles vous ferons tourner la tête à n’en plus finir !! Pour quel modèle ou composition de bagues allez vous craquer ? Sur le site et à la boutique, vous trouverez de nombreuses propositions de combinaisons, mais sentez vous libre d’inventer la vôtre !

 

 

Cette série de bagues est en effet déclinée en 3 modèles (1, 2 ou 3 anneaux) et chacun est disponible en argent ou en vermeil jaune ou rose. De quoi jouer l’accumulation sans limite, sur un seul doigt ou même sur plusieurs !!

 

 

 

Certaines options de taille sont encore en cours de fabrication, n’hésitez pas à passer commande pour vos modèles préférés qui seront fabriqués en priorité.

Céleste et son esprit contemporain

Cette collection n’est pas encore officiellement sortie qu’elle rencontre déjà un beau succès. Son esprit contemporain en a déjà séduit plus d’un(e) !

La bague déjà, qui, comme je vous l’avait expliqué dans un précédent article, semble flotter sur la main, mais aussi les boucles d’oreilles qui ont déjà fait mouche au premier regard. Mais c’est aussi le travail effectué sur sa double finition, mat et polie, qui attise la curiosité.

 

 

 

J’ai hâte de vous retrouver demain pour vous présenter ces deux nouvelles collections. Alors rendez-vous de 14h à 19h30 au 49 rue des Vinaigriers (Paris 10), pour échanger en toute convivialité sur ces nouveautés et (re)découvrir l’ensemble des collections Desidero.

Comme je vous l’ai déjà annoncé dans l’article de la semaine dernière, vous pourrez profitez, lors de ce lancement de 20% de réduction sur toutes les collections Desidero (hors *Prix Doux* et collection Bad Girls). Sur le site de Desidero, l’offre sera maintenue jusqu’au dimanche 24 septembre à minuit avec le code NEWAH2017 !!

Et dès lundi 25 septembre, en boutique et sur le site avec le code RAFFA2, vous pourrez profiter de 10% de réduction sur les bagues Raffaella à partir de deux bagues achetées dans cette collection.

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse et vous dis à demain !!

Giulia

 

PS : Encore un bon plan pour la route ! En boutique, vous avez l’option de payer avec votre mobile via l’application gratuite Lyf Pay. Pour votre premier paiement via Lyf Pay à la boutique vous bénéficier de 5€ offerts (offre valable jusqu’au 30 septembre). Une fois l’offre activée dans l’application (à retrouver sur ma fiche boutique), ils seront automatiquement déduit de votre prochain achat via l’application (d’une valeur supérieur ou égale à 5€). Et si c’est votre première utilisation de cette application, avec mon code de parrainage vous pouvez gagner 3€ supplémentaires ! Rendez-vous en boutique pour plus d’informations.

Publication classique - Lyf Pay.png

 

La rentrée de Desidero

La rentrée de Desidero

C’EST LA RENTRÉE !!!

Je sais, ça fait déjà deux bonnes semaines que le monde entier a fait la sienne, mais j’ai profité d’une dernière semaine de vacances, en Crète. Et comme pour les précédentes destinations, je vous ferai bientôt une présentation de mes trouvailles locales en terme de bijoux. Mais pour l’instant, la priorité va à cette fameuse rentrée.

Présentation des nouvelles collections

La première info à retenir c’est la présentation des nouveautés qui aura lieu le samedi 23 septembre !! Et pour découvrir Raffaella et Céleste vous êtes conviés à la boutique, au 49 rue des Vinaigriers, de 14h à 19h30 autour d’un goûter.

Et pour en profiter de la meilleure des façons, Desidero vous offre une réduction de 20% sur ses collections (hors *Prix Doux* et collection Bad Girls) pendant la présentation des nouveautés en boutique. L’offre sera également valable sur l’e-shop jusqu’au dimanche 24 septembre à minuit avec le code NEWAH2017.

N’hésitez pas à vous inscrire à l’événement Facebook (en cliquant sur la photo) pour m’indiquer votre venue à la boutique !

Nouvelle collection AH couverture FB

 

Exposition à venir

Je suis ravie de vous apprendre qu’une partie des pièces de la collection Bad Girls, créées pour l’exposition Dans l’Antre du Côté Obscur de mon amie Amélie, sera bientôt exposée à la boutique des Ateliers d’Art de France : Talents Etoile.

Dans le cadre d’un parcours d’expositions aux sein des boutiques d’Ateliers d’Art de France, Le bijou sous toutes ses formes, chaque espace propose un thème différents. A la boutique Talents Etoile, l’exposition qui se tiendra du 5 octobre au 10 novembre, se penchera sur les bijoux d’enfance. Evidemment, mes pièces sont plus destinées aux parents qu’aux enfants 😉

Desidero - Collection Bad Girls pour l'Antre du Côté Obscur - Bague Angelina
Bague Angelina

Desidero présentera bientôt sa collection spéciale marié(e)s

Vous avez bien lu !! Nous avons shooté il y a quelques semaines la collection Printemps/Été 2018 et une partie des pièces est spécialement destinée aux futurs mariées et mariés ! J’aurais tendance à dire que toutes mes collections s’adaptent à un tel événement, mais force est de reconnaître que cette fois, j’ai créé des pièces particulièrement pensées pour les amoureux en passe de convoler.

Collier de dos (pour vos robes profondément décolletées…), headband ou encore boutons de manchette et plus encore. L’ensemble des pièces spéciales marié(e)s vous sera présenté dans quelques semaines et sera disponible en pré-commande.

Promis, je vous en dirai plus très vite !!

Bijou de dos et boucles d'oreilles Garden Party

 Robe : Sophie Castagnetti La robe de Mariée

Photo : Amélie Ciccarelli

Le prochain rendez-vous est donc pour le 23 septembre prochain et j’espère vous voir nombreux pour cette journée de présentation !

A très vite donc…

Giulia

#FLASHBACK : mes premières créations

#FLASHBACK : mes premières créations

En écrivant l’article sur l’entretien express de bijoux pendant les vacances, j’ai pensé qu’il était temps de vous présenter mes toutes premières créations. Pas celles de Desidero mais celles que je me suis fabriquées alors que j’étais encore apprentie.

Elles m’ont permis de faire mes armes, sont très fidèles aux styles qui m’inspirent, et ont été créées à partir de maquette en cire, qui, comme vous le savez maintenant, est le mode de fabrication que je préfère.

J’ai fait mon apprentissage chez un joaillier indépendant qui faisait énormément de réparation de bijoux et d’objets anciens. C’est en travaillant à ses côtés que j’ai appris à ne pas me laisser freiner par mes outils, il faut parfois savoir les réinventer pour les adapter à nos besoins. Et c’est de ces années d’apprentissage que j’ai développé une passion pour les étuis à cigarettes anciens. Qui s’étend parfois aux minaudières et autres poudriers. J’aurais d’ailleurs tendance à les collectionner, mais de ça je vous en parlerai une autre fois.

Et j’ai eu aussi la chance qu’il me laisse parfois me plonger dans des projets personnels. Il en ressort une belle collection de pièces que je n’ai pas portées depuis longtemps mais que je chéris malgré tout particulièrement. Je ne les ai pas repolies depuis leur fabrication et elles portent d’ailleurs les marques indiscutables qui montrent que je les ai beaucoup portées à cette époque.

Desidero Paris Blog - Flashback - Mes bagues 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Mes bagues 2

 

Commençons par cette superbe bague boule repercée !! Ce fut ma toute première création !! Séquence émotion, elle a été ma première, ma fierté, et je mesure aujourd’hui, alors que je vous écris, le chemin parcouru, notamment d’un point de vue artistique…

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague boule repercée 2

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague boule repercée

J’ai ensuite changé de registre pour une bague sans volume mais toujours avec cet effet de jour à travers. Maintenant que je les étudie dans leur ensemble, je vois à quelle point le repercé a été omniprésent dans mes créations d’apprentie. Pas moins de 7 pièces sur 10 en témoignent.

Desidero Paris Blog - Bague repercée

A partir de là, je me perds un peu dans l’ordre chronologique mais il y a ensuite eu cette ensemble collier et bague. Il me semble que j’ai d’abord créé le collier, mais à force de le poser sur ma main j’ai eu envie ensuite d’en faire une bague. Ce motif de ciel est directement inspiré des dessins que je faisais enfant, avec le soleil immanquablement dans le coin supérieur gauche de la feuille (vous aussi ça vous rappelle quelque chose, hein ?!).

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague paysage

Desidero Paris Blog - Flashback - Collier paysage

On commence ensuite à repérer le début de ma période Art Déco avec d’abord cette bague aux perspectives bien marquées avec ses marches d’escalier. L’ouverture du corps de bague sur les côtés m’a permis de l’alléger considérablement, tout en gardant une base solide.

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague Escalier 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague Escalier 2

Ensuite, et c’est probablement ma préférée, il y a cette bague au profil ultra géométrique. Je l’ai pourtant moins portée que les autres car elle est légèrement déséquilibrée en terme de poids, bien que la partie cylindrique soit vide, et cet effet était renforcé par le fait qu’elle soit un peu trop grande pour moi (problème qui n’est plus aujourd’hui, je vais pouvoir la reporter avec joie !). C’est probablement la bague qui a demandé le plus de prouesses techniques pour la jeune apprentie que j’étais. En effet, elle a été réalisée à partir de 2 pièces, la bague proprement dite d’une part et le cylindre du dessus d’autre part. Ces 2 parties ont été soudées après la fonte puis le cylindre a été bouché à ses extrémités. 

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague cylindre 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague cylindre 2

Et puis il y a aussi cette petite bague qui a une chouette histoire. Je vous racontais plus haut que mon maître d’apprentissage faisait beaucoup de réparation d’objet ancien. Cette bague est la reproduction, agrandie, d’une pièce d’un nécessaire à couture ancien que nous avions eu en réparation. J’ai eu à fabriquer cette pièce qui était manquante dans le nécessaire (si je me rappelle bien) et elle m’a tellement plu que je m’en suis finalement faite une. Et c’est aussi la première pièce que l’on m’a ensuite commandée pour un cadeau (la première pierre était posée) !!

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague couture.JPG

La dernière bague que j’ai à vous présenter c’est mon coquillage. Je l’aime beaucoup mais il m’a donné pas mal de fil à retordre ! En effet la cire était particulièrement fragile et le rattrapage de fonte pas évident du tout. Mais il laisse deviner mon besoin de sortir du cadre géométrique dans lequel je pourrais avoir tendance à m’enfermer dans mes créations.

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague coquillage 1

Desidero Paris Blog - Flashback - Bague coquillage 2

 

Le grand chapitre des bagues est terminé, et il me reste encore 1 pièce à vous montrer. Je passerai sur ma manchette d’amour que vous avez déjà pu découvrir sous toutes les coutures dans cet article pour vous présenter mon collier plastron. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il a été fait à partir d’une cire et non d’une découpe de plaque. Cette forme correspond en fait au profil de la cire pour bracelet utilisée pour cette fameuse manchette (les détails, là aussi, sont dans l’article dont je vous met le lien plus haut).

Desidero Paris Blog - Flashback - Plastron.JPG

Je ne l’ai pas porté depuis longtemps, mais sachez qu’il s’adapte très bien en toutes circonstances. Nul besoin de le garder pour les « grandes occasions », il a la taille parfaite pour être porté tous les jours, tout en apportant la juste touche d’excentricité pour vos tenues de fête. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il a un petit frère, un exemplaire similaire est en effet disponible à la boutique et sur le site (lien vers mon Jardin Français) !! 

C’est ici que s’achève la présentation de ma petite collection personnelle. Ces pièces d’avant Desidero me sont chères, elles sont les premiers témoins de l’aventure que je vis depuis bientôt 7 ans dans le monde de la bijouterie. Et quelle aventure !! Dans quelques semaines je vous présenterai la collection Automne-Hiver 2017, nous venons de shooter le Printemps-Été 2018 (que j’ai hâte de vous montrer en entier !) et j’ai déjà en tête les 2 saisons suivantes !!! A très vite donc, pour la suite de l’aventure…

To be continued !

Giulia

« EXPOSÉ » à l’Espace Solidor

« EXPOSÉ » à l’Espace Solidor

L’expo incontournable de mes vacances, à chaque fois que je rentre chez mes parents, c’est celle de l’Espace Solidor, à Cagnes-sur-Mer et plus précisément au Haut-de-Cagnes, sur la place du Château.

L’espace Solidor est un espace d’exposition uniquement consacré aux bijoux contemporains. Il a permis à la ville d’obtenir le label « ville et métier d’art » en 1995. La ville a même obtenu une renommée internationale grâce à son engagement consacré à cet art.

Cette 20ème exposition, s’est penchée sur l’art de montrer le bijou contemporain. Mandaté par le Sénateur-Maire Louis Nègre, Benjamin Lignel* a tourné sa réflexion autour du métier de « Commissaire d’exposition » en demandant à 8 artistes (dont 3 font partie du même collectif) d’imaginer leurs propres expositions. Cette synergie des visions à permis de réunir 40 artistes internationaux dont certains ce sont intéressés au domaine du bijou pour la première fois dans le cadre de cette exposition.

Certaines des démarches présentées n’ont d’ailleurs aucun objet à montrer. Par exemple, Lilian Mattuschka* a demandé aux créateurs qu’elle a sélectionnés de nous raconter l’un de leurs bijoux. Le visiteur prend ici une part active dans la représentation mentale du bijou.

Pour plus de détails, et découvrir la démarche de chaque artiste (commissaire ou exposant) je vous invite à visiter l’exposition qui se tient à Cagnes jusqu’au 17 septembre ou à consulter le site dédié.

Je vous laisse en images pendant que je retourne préparer le shooting de dimanche prochain !

Giulia

 

Fairy - Maud Traon (Commissaire Larissa Cluzet)
Fairy – Maud Traon (Commissaire Larissa Cluzet)
Sione Monu - Ana et Dominic (Commissaire Kristin d'Agostino)
Sione Monu – Ana et Dominic (Commissaire Kristin d’Agostino)
De gauche à droite Isabelle Enders, Zoe Brand, Jing He et Suska Mackert (Commissaires Ann Kathrin Hartel, Susanne Schwarz et Nadja Sololiev)
De gauche à droite Isabelle Enders, Zoe Brand, Jing He et Suska Mackert (Commissaires Ann Kathrin Hartel, Susanne Schwarz et Nadja Sololiev)

 

 

 

* Benjamin Lignel est historien d’art et designer de formation. Co-fondateur de la garantie, association pour le bijou il a également été rédacteur en chef du magazine Art Jewelry Forum de 2013 à 2016. Récemment, il a contribué à l’exposition Medusa, Bijoux et Tabous en tant que conseiller scientifique.

* Lilian Mattuscka est une créatrice de bijou contemporain né en Autriche et aujourd’hui installée à Florence en Italie, titulaire d’un bachelor et d’un master en Bijou Contemporain et Ornements Corporels obtenus à Alchimia (Florence), école de bijouterie contemporaine.

Collection SATURNE

Collection SATURNE

En ce début août, les vacances se profilent mais pour patienter jusque là, je reviens vous parler d’une des collections Desidero : SATURNE ! Et ce n’est pas n’importe quelle collection, mais ni plus ni moins que le best seller du mois de juillet qui vient de s’achever… CHAMPAGNE !!

Je me suis dit qu’il était donc grand temps de vous la présenter plus en détails. Saturne fait partie avec Flora des collections de ce printemps/été 2017. Ce sont des formes toutes en rondeur plutôt que des angles vifs, le contre-pied peut-être des pièces de l’automne/hiver précédent…

Saturne est encore une collection issue de ma recherche sur les contrastes. Ici c’est l’opposition plat/embouti qui est mise à l’honneur. L’embouti est une technique qui permet de mettre en forme une plaque de métal en demi sphère. Cela nécessite évidemment un dé à emboutir (le mien ne ressemble pas à un dé à proprement parler mais l’idée est la même), et un jeu complet de bouterolles. La plaque de métal est recuite puis positionnée dans le trou le plus grand puis mise en forme à l’aide de la bouterolle adaptée sur laquelle on vient frapper au marteau avant de passer au trou (et à la bouterolle) suivant jusqu’à obtenir la taille souhaitée.

Desidero Paris Blog - Dé à emboutir et bouterolles

Pas de prototype en cire donc pour cette collection, mais de la découpe de plaque, puis la mise en forme de l’embouti et enfin la soudure des deux éléments. Chaque pièce est donc entièrement réalisée à la main. Et ça faisait longtemps que je n’avais pas travaillé l’aspect de surface du métal, j’ai donc opté pour une finition brossée, qui donne un tout autre aspect à l’argent, comme au vermeil. Et c’est évidemment à son profil de planète qu’elle doit son nom. 

Il existe deux tailles de pendentifs. Le petit modèle est utilisé pour les boucles d’oreilles, le bracelet et le collier court. Le grand modèle, est utilisé uniquement pour une deuxième version du collier court et pour le sautoir.

Quant à ma pièce préférée, c’est sans aucun doute le bracelet !! La forme de base se prêtait si bien à cette opposition articulée, comme un tête à tête, j’en suis complètement fan. L’articulation c’est un peu mon nouveau jeu préféré dans mes collections. D’ailleurs le collier Flora au 3 pendentifs en témoignent bien.

Je vous laisse (re)découvrir cette collection en photos (réalisées comme toujours par Amélie) ! Retrouvez-la également sur le site de Desidero, et passez commande avant le 12 août à midi pour être sûr de recevoir vos pièces coups de cœur avant que la boutique ne ferme pour une première semaine de vacances estivales !

J’espère que vous passez un bel été et vous donne rendez-vous vendredi prochain pour un nouvel article 😉

Giulia

 

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier GM et boucles d'oreilles vermeil

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier GM et bracelet argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier PM argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Collier PM vermeil

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Boucles d'oreilles argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Sautoir argent

Desidero Paris Blog - Collection Saturne par Desidero - Sautoir et bracelet vermeil

 

Shooting automne/hiver 2017

Shooting automne/hiver 2017

Nous sommes au cœur de l’été, je ne suis pas encore partie en vacances, mais je vous parle déjà de la rentrée !!

Il y a quelques semaines nous avons shooté les collections Raffaella et Céleste pour l’automne/hiver prochain !! Evidemment, j’ai encore fait appel à Amélie pour les photos. Depuis le temps elle connaît bien mes attentes et mes exigences (notamment avec moi-même… hum), et le résultat est TOP !! 

Nous avons renouvelé l’expérience des Bad Girls et nous avons fait ce shooting en studio. Et c’était GÉ-NI-AL !

J’avais réservé pour 3 heures au Studio Sténopé, 19 rue Lucien Sampaix – Paris 10. En plus d’être situé à moins de 5 minutes à pied de la boutique (petit bonheur) ce studio propose 3 couleurs de fond, un super équipement lumière, et une loge pour le maquillage. Et pour une fois nous n’avions pas à gérer des problèmes de météo ou encore de lieu à trouver pour avoir une jolie ambiance. Et accessoire ultime : un ventilateur pour un super effet « cheveux au vent » si sexy… Vous l’aurez compris, c’était une chouette expérience que je ne suis pas à l’abri de renouveler…

En attendant la sortie de ces deux collections, voici quelques mots pour les décrire et des photos pour vous faire patienter jusqu’au 22 septembre prochain !!

Raffaella

Raffaella est une collection très minimaliste tant dans son style que dans les bijoux qui la composent : que des bagues !! C’est donc un set de 9 bagues mais qui vous permet d’imaginer toutes les combinaisons possibles. Il existe 3 modèles édités dans 3 couleurs différentes, à porter seul ou à plusieurs en jouant sur l’accumulation. C’est un peu le mot du moment, notamment dans sa version anglaise. Le #stacking sur Instagram ne saurait mentir 😉

Les bagues Raffaella seront donc disponibles en 1, 2 ou 3 anneaux et en argent ou vermeil jaune ou rose. Les anneaux sont en fil demi jonc donc très agréables à porter.

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Bagues argent - 2 anneaux et 1 anneau 4

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Bagues Vermeil jaune - 3 anneaux 2

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Bagues Vermeil rose - 2 anneaux et 3 anneaux 3

Desidero - AH 2017 - Collection Raffaella - Stacking 8

Céleste

Pour Céleste, j’ai fait une longue recherche sur les formes, et certaines autres options seront peut-être éditées un jour. Mais l’idée principale était de jouer sur les vides et les pleins et sur les différences de finitions, brossée et polie. Toutes les techniques de base de la bijouterie se retrouvent dans cette collection avec le travail du fil, la découpe de plaque et la soudure. Je suis fan de ses formes très contemporaines qui j’espère vous plairont aussi. La bague est la pièce maîtresse de cette collection, avec un corps de bague invisible une fois portée, la bague semble flotter sur votre main, comme par magie.

En plus de la bague, la collection céleste comprend un collier et une paire de boucles d’oreilles. Et elle est éditée en argent et en vermeil jaune.

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Argent 7

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Bague et Boucles d'Oreilles argent 2

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Bague et Boucles d'Oreilles vermeil

Desidero - AH 2017 - Collection Céleste - Collier et Boucles d'Oreilles vermeil

 

Dites moi ce que vous en pensez et on se retrouve dans un peu moins de 2 mois pour leur sortie officielle !! 

Et en attendant, n’hésitez pas à craquer sur les soldes Desidero ou tout autre pièce des collections en cours 😉

Giulia

 

PS 1 : Un grand merci au Studio Sténopé pour l’accueil !

PS 2 : Et pour vous faire rire, le bêtisier ! #autodérision

 

 

 

 

Pěkný Praha (Jolie Prague)

Pěkný Praha (Jolie Prague)

Je reviens cette semaine avec un nouvel article voyage !! Le premier weekend de juillet nous avons pris la direction de l’Europe de l’Est pour 3 jours et plus précisément de Prague.

On a A-DO-RÉ la ville, son architecture, l’ambiance, tout ! Ses immeubles Art Nouveau, souvent colorés et, plus rares, ceux de la période cubiste, ont évidemment retenu mon attention. Nous avons fait comme souvent le tour de la ville et de ses points de vue en prenant parfois de la hauteur comme depuis le Parc Kavčí hory ou encore depuis le Métronome.

Depuis le Métronome - Desidero Paris Blog.JPG
Depuis le Métronome

 

Maison Cubiste Prague
Maison cubiste à deux pas du Parc Kavčí hory

 

Côté visite, l’amoureux m’a traînée de force emmenée au musée de l’armée, et nous avons également découvert le musée dédié à Alfons Mucha, artiste aux multiples facettes, fer de lance du mouvement Art Nouveau, célèbre notamment pour ses affiches réalisées à Paris au début du XXieme siècle. J’ai adoré (encore une fois) !! J’avais déjà vu son travail mais jusqu’à présent je ne l’avais pas associé à l’artiste qui se cache derrière. Ce fut une vrai re-découverte ! (Je vous en parlerai peut-être plus longuement une prochaine fois…).

 

alfons-mucha-desidero-paris-blog.jpg
Alfons Mucha

 

Comme à notre habitude, nous avons profité de cette escapade pour partir à la découverte de la bijouterie contemporaine tchèque !

Soyons clair, je ne vous parlerai pas ici des dizaines de boutiques où vous pouvez acheter de l’ambre ou du grenat serti sur de l’argent ou de l’or 14 carats. Ce type de pièces est, certes, issu d’un savoir faire traditionnel tout comme le travail du verre ou du cristal, mais c’est aujourd’hui devenu une vraie machine touristique dans le centre de Prague. Si vous avez lu mes articles sur le Portugal et sur Gênes, vous savez que ce n’est pas ce que je recherche dans mes voyages.

J’ai donc fouillé Internet et Instagram avant de partir et nous avons pu rencontrer le joaillier Hanuš Lamr dans son atelier, près du château de Prague au 4 Valdštejnská street.

Hanus Lamr - Desidero Paris blog

Ses pièces sont principalement inspirées de la nature, du monde florale et si vous me suivez sur Instagram (ou avez lu mon post sur le travail de la cire) vous devez vous douter que cela a fait écho en moi. Cela fait 13 ans qu’il s’est installé dans l’ancien atelier de peinture de son père et son parcours est des plus inspirant. Entre collections personnelles et pièces sur mesure, il travaille principalement l’argent mais aussi d’autres matières comme l’or ou encore la résine synthétique et les pigments. 

Hanus Lamr - Desidero Paris blog (2)

Hanus Lamr - Desidero Paris blog (3)

 

Lors de mes recherches j’avais également repéré plusieurs concept stores que j’avais hâte de découvrir. Des créateurs de différentes disciplines, et différents pays ou du design 100% tchèque, je n’ai pas été déçue par la qualité et l’originalité des pièces présentées. Vous pouvez découvrir par exemple la Debut Gallery ou encore la Designum Galerie (et son café aux pâtisseries si appétissantes) mais mon coup de cœur est allé sans hésitation au Cihelna Concept Store qui se trouve à deux pas du musée Franz Kafka. C’est dans cet espace que vous découvrirez le travail de designers exclusivement tchèques. J’ai particulièrement aimé les bijoux de Adéla Fejtková ou les pièces d’art de la table de Rony Plesl mais l’ensemble de la sélection était très qualitative.

Adela Fejtkova - Desidero Paris blog

Cihelna Concept Store - Desidero Paris Blog

Comme toujours, si vous séjournez à Prague, je vous invite à sortir des sentiers battus et à voir plus loin que les boutiques de souvenirs du centre ville qui ne font pas honneur à la richesse des créateurs tchèques. Et si comme moi vous adorez chiner chez les antiquaires, vous ne serez pas déçus non plus !

J’espère que cet aperçu de Prague vous aura enthousiasmé autant que moi, et je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures…

Giulia

 

 

Mon Bestiaire Imaginaire

Mon Bestiaire Imaginaire

La collection Bestiaire Imaginaire fait partie des pièces soldées cet été (-40% en ce moment, je vous dis ça comme ça, sans pression…) mais je me devais de vous en faire un article malgré tout avant qu’elle ne rejoigne complètement les archives de Desidero.

« C’est la première collection où je reconnais vraiment ton style ! »

C’est à peu près avec ces mots qu’une de mes amies a qualifié cette collection lorsqu’elle est sortie au printemps 2016 (je vous raconte pas le bonheur dans mon cœur à ce moment là). Dans la lignée des pièces fortes initiée par Les Renaissantes, la saison précédente, j’ai créé cette collection en revenant à la cire et à mes fondamentaux, c’est à dire de la façon la plus géométrique possible. Si vous pouviez voir mes croquis, rien dans son équilibre n’a été laissé au hasard. Tout est affaire de chiffre, de calcul et de proportion.

Et pourtant, 3 visions différentes ressortes aux regards du public. Là où j’y vois une petite bête qui pourrait se déployer ou au contraire se recroqueviller, certain y voit un kimono ou encore un jeu compliqué de rubans. Mais c’est justement là toute la magie du bijou, que chacun puisse y voir ce qui le touche. Et vous, qu’est ce que ces pièces vous évoquent ?

Je vous laisse avec les photos de la collection réalisée par Amélie et shootée dans le café de la jolie boutique Madeleine & Gustave de la rue Yves Toudic (Paris 10) !

(Maquillage : Blush&Crush)

La semaine prochaine, promis, je vous parle de Prague !!

Giulia

Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 1Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 2Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 3Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 4Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 5Desidero - PE 2016 - Collection Bestiaire Imaginaire 6